jeudi 30 avril 2009

Matière

Paris, février 2009.

Dans l'atelier de Vladimir Kara.

8 commentaires:

Michel-Jean Dupierris a dit…

La déferlante arase les crêtes.

Et ce n'est pas une contrepétrie.

Luc a dit…

Très beau tableau abstrait où le travail de la matière serait d'une variété subtile. Des mouvements qui se contrarient, très intéressants. Des bleus, gris et blancs superbes.

Michel-Jean Dupierris a dit…

Geste de l'artiste saisi par l'œil attentif de la photographe.

Michel-Jean Dupierris a dit…

La brume recouvre de son châle la campagne glacée.

Mustuk a dit…

Peut-être une obsession…
Dans tous ces détails, toutes ces matières isolées on peut trouver des visages, des regards, des supports d'histoires, de contes.
J'aime et je voudrais que beaucoup d'autres viennent découvrir ces terres.

Fennec a dit…

Relief dans la pâte docile.

Kelly SLATER a dit…

Une vague de surf pour un pipe mémorable.

F. a dit…

Toute l'énergie de la peinture de KARA captée dans ce détail.

Une erreur est survenue dans ce gadget