jeudi 19 novembre 2009

Dualité

Strasbourg, novembre 2009.

4 commentaires:

Michel-Jean Dupierris a dit…

Il est trop facile d'y voir une tête d'âne ou de bovin.
La crèche ?
Déjà ?

Michel-Jean Dupierris a dit…

En tournant l'image d'un demi-tour, on peut y voir le chien et le mouton buté.

Anonyme a dit…

La fable de « la digue, la mer et l'opération immobilière ».
Il reste à en écrire la morale…

Michel-Jean Dupierris a dit…

Joli drapé du rideau de théâtre.

Une erreur est survenue dans ce gadget