lundi 5 décembre 2011

Rafistolage (5)

João Pessoa, Brésil, octobre 2011.

8 commentaires:

Michel-Jean DUPIERRIS a dit…

Toile d’un transat artisanal.

Michel-Jean DUPIERRIS a dit…

Macro chirurgie

Michel-Jean DUPIERRIS a dit…

Haute couture brésilienne

Michel-Jean DUPIERRIS a dit…

« Il paraît qu’ils se lancent dans l’espadrille… »

Sylvie a dit…

> "Mais que cela reste entre nous..."

Michel-Jean DUPIERRIS a dit…

« La chirurgie esthétique brésilienne n’est plus ce qu’elle était… »

Livani a dit…

Cette magnifique série "rafistolage" est d'un esthétisme déchirant !

Sylvie a dit…

> Livani : merci! Quelques-unes vont encore suivre.

Une erreur est survenue dans ce gadget